• Pour mon escapade en Région Centre-Val de Loire, j'ai envie d'aller dans des jardins
  • près de

Domaine royal de Château Gaillard

Le paradis des agrumes

La renaissance d’un domaine royal

Dom Pacello de Mercogliano, moine napolitain et maître jardiniste des rois de France est à l’origine de la création des jardins Renaissance de Château Gaillard. C’est là qu’il acclimata les premiers orangers de France alors appelés « pommes d’or ». La porte de l’orangerie royale franchie, le parfum subtil des agrumes envoûte l’odorat. Soixante variétés s’épanouissent dans les serres et derrière les grandes verrières de l’orangerie qui surplombent les jardins. Découvrez les 160 arbres de cette collection : l’oranger vanille dont les écorces une fois confites ont un goût de vanille, l’oranger amer utilisé pour faire du vin mais aussi la Poire du Commandeur, la Pomme d’Adam, la Main de Bouddha ou encore le Citron Caviar… La promenade continue avec la découverte du jardin des simples ou des huit Carrés Pacelliens où fleurs et minéraux se mêlent offrant des couleurs en toute saison.

Univers associés à ce jardin

  • Jardins romantiques
    ©Chateau Gaillard

    Les « sept sentiers du paradis » serpentent dans le vaste parc de 15 hectares. Suivez la promenade Charles VIII, elle vous conduira jusqu’au pigeonnier du XVème siècle de 200 boulins. Plus loin, deux belvédères invitent à profiter du panorama qui s’ouvre devant vous !

  • Jardins de curiosités
    ©Chateau Gaillard

    Jugeant la prune française beaucoup trop amère, Dom Pacello fit venir d’Italie une mirabelle napolitaine à partir de laquelle il créa une prune au goût plus sucré. Il lui donna le nom de « Reine-Claude » en l’honneur de Claude de France, épouse de François 1er.

  • Jardins à croquer
    ©Chateau Gaillard

    Dom Pacello choyait ses orangers ! Après les avoir installés près du château dans des grottes troglodytiques à l’abri de toiles de cire ou de rideaux de paille, il apporta de nombreuses améliorations pour favoriser leur acclimatation en créant les caisses à orangers, les serres chaudes et enfin l'orangerie. En récompense de ses travaux, le roi lui offrit le domaine de Château-Gaillard en échange d'un bouquet de fleurs d'oranger chaque année !

Contact et localisation

Domaine royal de Château Gaillard

Bonjour, le navigateur que vous utilisez actuellement n'est plus à jour.

Pour une meilleure navigation sur notre site nous vous conseillons de le mettre à jour ou de changer de navigateur.

×