Catégories

Les pièges cachés du paillage : comment éviter ses inconvénients ?

Les pièges cachés du paillage : comment éviter ses inconvénients ?

Le paillage est une technique de jardinage qui permet de protéger le sol et de l’enrichir. Il permet également de réduire la quantité d’eau qui sera utilisée sur les plantes dans le but d’assurer leur survie. Néanmoins, cette technique quoiqu’efficace présente quelques inconvénients. En les connaissant, vous serez en mesure de les éviter si vous devriez employer cette technique. Voici comment éviter les pièges cachés du paillage.

Point sur les inconvénients de la technique du paillage

Les avantages procurés par la technique de jardinage dite du paillage sont innombrables. Mais à côté de ceux-ci, il y a aussi des pièges cachés dont il va falloir se méfier. En premier lieu, il faut remarquer que le paillage enrichi le sol pour permettre aux plantes de pousser rapidement. Dans le même temps, cela favorise énormément les mauvaises herbes. Cette technique de jardinage leur permet aussi de pousser rapidement et de s’accumuler à grande vitesse.

A lire aussi : Quand et comment tailler les Potentilles ?

En deuxième lieu, il requiert de remarquer que le paillage a encore pour piège de provoquer une accumulation excessive d’humidité. Une fois la couche de paillis posée, l’air et la lumière ont du mal à pénétrer pour atteindre le sol. C’est cela qui provoque l’humidité qui va alors entraîner la pourriture des racines de vos plantes. Ce piège est beaucoup à éviter si vous voulez assurer la survie de vos plantes.

D’un autre côté, le paillage peut aussi empêcher l’eau d’atteindre le sol en l’absorbant en entièreté. De la même manière, il peut constituer un blocage pour l’oxygène également et empêcher donc le sol de respirer. Il existe quelques autres pièges cachés de la technique du paillage que vous devez éviter si vous voulez profiter de

A voir aussi : Entretien : conseils pour bien entretenir ses dalles de jardin

Bien choisir les matériaux à utiliser pour le paillage

Pour éviter les inconvénients liés à la technique du paillage, il faut commencer par bien choisir les matériaux que vous allez utiliser. Ce sont eux qui vont permettre au sol de rester sain et bienfaisant pour vos plantes. L’idéal serait d’opter pour des matériaux naturels qui seraient donc plus écologiques.

Il s’agit entre autres de la paille, des coques d’arachide, du bois, etc. Chacun d’entre eux sont inoffensifs pour vous et pour votre sol. À côté de ces types de matériaux, il y a encore ceux qui sont synthétiques. Ils ont aussi leurs avantages tout comme les autres types de matériaux. Il vous revient de savoir les utiliser pour pouvoir profiter de ces avantages.

Poser une couche de paillage correctement épaisse et poreuse

La couche de paillage à poser est aussi à surveiller si vous voulez éviter les pièges liés à cette technique. Il faut qu’elle soit épaisse si vous voulez que vos plantes prennent de bonnes racines. Une couche de paillis trop fine serait insuffisante pour obtenir la réaction escomptée. Assurez-vous donc de trouver le juste milieu pour ne pas étouffer le sol mais pour le contenter suffisamment aussi. Ensuite, il faudrait que le paillage soit poreux. Laissez quelques parois fines qui donnent directement sur le sol à travers la couche. Cela permettra à l’eau, à l’oxygène puis à la lumière d’atteindre le sol afin de l’enrichir et de le garder en bonne santé.

Désherber régulièrement le paillage

L’entretien du paillage est aussi à prendre en compte si vous voulez éviter bon nombre de ses pièges cachés. En effet, l’utilisation de cette technique permet d’enrichir le sol afin que vos plantes puissent pousser rapidement. Mais dans le même temps, les mauvaises herbes vont aussi profiter de cet environnement pour grandir. Il vous revient alors de nettoyer régulièrement en arrachant les mauvaises herbes. En plus de cela, un bon entretien va permettre de lutter contre les champignons et les toxines qui pourraient polluer le sol.

Maximiser l’efficacité du drainage du paillage

Une dernière astuce pour éviter les pièges du paillage est l’installation d’un système de drainage efficace. L’humidité est une des menaces les plus évidentes que favorise le paillage. L’eau pourrait stagner sur le sol et le rendre humide et donc peu propice à l’épanouissement des plantes. Alors, il est conseillé d’installer une couche de gravier à la base de votre paillage. Vous pouvez toujours vous servir de sable si nécessaire. Cela permet à l’eau d’arrosage ou même de pluie de couler une fois le sol mouillé. Ainsi, les racines de vos plantes ne risquent pas de pourrir.

Articles similaires

Lire aussi x