Catégories

Comment monter un carport en bois ?

Comment monter un carport en bois ?

Vous avez une voiture, mais pas de place dans votre garage ? Un carport est exactement ce dont vous avez besoin pour garer votre véhicule. Cependant, vous devez savoir comment l’assembler sans problème. Dans cet article, nous allons vous montrer comment assembler un modèle de carport en bois.

Première étape : Fixer les poteaux et les traverses

Avant de commencer à construire, tenez compte du fait que la charge doit être, répartie de manière égale. Ceci entre les étançons, les jambes de force et les contreforts. La longueur des montants doit être, établie en fonction du poids que la structure devra supporter. En effet, plus les montants sont longs, plus la structure est solide. Chaque montant doit être : fixé au mur du côté de la porte d’entrée à l’aide de vis robustes. Ceux-ci doivent être munis de chevilles à expansion.

A lire en complément : Comment entretenir sa terrasse ?

Les traverses en deux parties soutiennent la pente du toit. Une traverse est : poussée derrière la butée arrière des montants et vissée au mur. L’autre est : fixée à 6 centimètres de l’extrémité avant des traverses et liée à celles-ci avec des vis à bois.

Deuxième étape : Fixer les pannes et le bordage

Les rails sont, taillés pour accueillir les pannes, qui autrement ne reposeraient que sur l’extrémité du rail. Les pannes sont fixées aux rails à une distance de 40 centimètres les unes des autres.

Lire également : Quand et comment tailler les Potentilles ?

Au-dessus des pannes, on fixe les planches qui tiendront le toit. Il peut être utile, avant de poser le toit, d’appliquer une couche de papier goudronné. Ceci pour servir de protection supplémentaire contre la pluie et les rayons UV.

Troisième étape : Peindre la structure avec un produit d’imprégnation et réalisation de la toiture

À la fin de la phase de construction, avant le montage, la structure doit être, peinte avec un agent d’imprégnation. Celui-ci sera de la couleur que nous avons choisie. Cela permettra de protéger l’auvent de la pluie, de l’humidité et des attaques d’insectes.

La toiture de l’auvent est : réalisée à partir de la partie la plus extérieure, c’est-à-dire la plus éloignée du mur. Pour un toit plat, il suffit de placer les tuiles ou les planches en les emboîtant. Dans le cas d’un toit en pente, il sera nécessaire de fixer la toiture avec des clous spéciaux. Une fois arrivé au point le plus critique, il est nécessaire de sceller la jonction. Elle est située entre le toit et le mur. Utilisez pour cela du ciment gras entre la dernière rangée de tuiles et le mur. Le but est d’éviter les infiltrations d’eau.

Articles similaires

Lire aussi x